El Mercadillo le quartier moderne de Ronda

 

Situé au Nord, c’est par ce quartier que vous arriverez en venant de Séville ou de Cadix.

Ce quartier est dit moderne car il est en expansion et est constitué de bâtiments modernes, mais il existe depuis l’époque musulmane.

 

Vous découvrirez l’église de la Merced de 1585, l’Alameda del Tajo, et surtout les arènes.

Les arènes de Ronda

Inaugurées en 1785, ce sont les plus vieilles arènes d’Espagne après celles de Séville.

Début septembre une fête en l’honneur du matador Pedro Romero est donnée dans les arènes de la Maestranza : la corrida goyesca qui vous replongera dans l’ambiance du XVIII ème siècle.

Visiter les arènes de Ronda est un vrai plaisir car vous pourrez vous immerger dans la culture taurine, monter dans les tribunes, découvrir le paddock, admirer la loge royale, et même visiter un petit musée taurin.

Les cendres d’Orson Welles ont été dispersées chez un célèbre éleveur de taureaux voisin et non dans les arènes de Ronda comme il l’avait demandé.

Le musée taurin des arènes se trouve au même endroit : Plaza de Toros. Vous y trouverez des très belles collections de tenues et armes de l’art de la tauromachie, ainsi que des photos notamment d’Hemingway.

Ouvert tous les jours de 10 à 20h, 6€ site web des arènes de Ronda .